AUX FRONTIERES DU POSSIBLE

Résumé des épisodes

"La vie de demain à l'heure d'aujourd'hui". Tel est le propos de cette série d'anticipation réaliste qui nous entraine à la suite des agents du B.I.P.S. dans treize aventures palpitantes (BIPS = Bureau International de prévention scientifique, basé à Nice et chargé de protéger l'humanité des utilisations criminelles des découvertes scientifiques, organisme imaginé par Jacques Bergier suite à l'écriture de son livre "L'Espionnage scientifique" en 1970). Pour mener la lutte, le président du B.I.P.S., Courtnay-Gabor (Jean-François Remi), a su trouver un couple d'agents de choix, deux savants : Yan Thomas (nom initialement prévu : Jacques Prudence, interprété par Pierre Vaneck) et son assistante Barbara Andersen (Elga Andersen), qui fut remplacée par Christa (Eva Christian) dans les épisodes 9, 10 et 11 de la 2ème série. Les épisodes font 50 minutes et sont réalisés par Victor Vicas (Les Brigades du Tigre) et Claude Boissol (Les Globe-trotters; Espionne et tais-toi). Il fallut de longs mois de travail pour finaliser les scripts, basés sur des kilos de documentation scientifique (3000 pages de dialogues au final). La première série fut diffusée en 1971, sur la 2ème chaine de la télévision française, les lundis puis jeudis soirs à 21h30. La seconde en 1974. Rediffusion de la totalité en 1978 sur Antenne 2, puis en juillet 1984. La série fut aussi diffusée en 1972 et 1974 au Québec sur les ondes de la télévision de Radio-Canada

Première série (1971)
1. Le dossier des mutations "V" (04/10/71), repose sur les travaux du Pr Pirie, en Angleterre ; avec François Chaumette dans le role du méchant joailler Cornélius van Geers : "A la stupéfaction générale, le cours mondial du diamant est en train de s'écrouler ! Un inconnu, pris immédiatement pour un fou, se dit responsable de cette machination. Bientot, ce dernier est retrouvé mort, porteur d'un étrange paquet : une branche de prunier dont les fruits contiennent des diamants bruts... Le commissaire Chalier (personnage récurant de la série - Roger Rudel), chargé de l'enquête, fait appel au B.I.P.S."
2. Attention, névroses mentales (11/10/71) : "Des cosmonautes américains et russes ont manifesté des troubles psychiques inquiétants à leur retour de l'espace. Le B.I.P.S. est chargé de l'enquête..."
3. Terreur au ralenti (18/10/71): "La population d'un village de Haute-Provence est frappée d'un mal mystérieux: les habitants vivent au ralenti! Presque toutes les personnes atteintes par le mal ont été hospitalisées à Nice. Les villageois restants mènent une vie si curieusement en dehors du temps que le B.I.P.S. est chargé de découvrir la provenance de cette curieuse maladie. Barbara Andersen et Yan Thomas décident de vivre dans le village désert. Bientot un inconnu prend contact au téléphone avec Yan. Il prétend neutraliser la vie dans n'importe quelle ville du monde et se prépare à agir aux Etats-Unis comme il l'a fait dans le village de Provence..."
4. Menaces sur le sixième continent (25/10/71): "L'inquiétude règne parmi les compagnies maritimes du monde entier. Depuis quelques temps, plusieurs gros navires ont coulé d'une manière étrange et imprévisible. Une organisation mystérieuse demande justement aux affréteurs de s'assurer contre "les risques de profondeur", moyennant une somme importante. Le B.I.P.S. est chargé de l'enquête. Barbara Andersen et Yan Thomas partent à Nice, où se trouve déjà le commissaire Chalier. Un homme-grenouille vient de mourir, mystérieusement intoxiqué, vraisemblablement par un gaz inconnu. Les dernières paroles qu'il a prononcées conduisent Barbara à la bibliothèque du Vatican, pour consulter des documents de Léonard de Vinci sur la vie dans les fonds sous-marins. Une jeune femme l'a devancée..."
5. L'homme-radar (04/11/71): "Depuis quelques temps, on a constaté une série d'accidents inexpliqués dans l'aviation mondiale. Or, les appareils accidentés transportaient toujours des savants dont la disparition représente une perte irrémédiable pour la science. Le B.I.P.S. est chargé de l'enquête. Yan Thomas pense à une utilisatrion particulière des hyper-fréquences, maniées par des mains criminelles afin de dérégler le système électronique de pilotage des avions. Consulté, le professeur Beauchamp, un spécialiste de la question, émet l'hypothèse d'un émetteur clandestin d'hyper-fréquences... Yan Thomas est bientot sur la piste d'une masseuse-kinésithérapeute prénommée Olga, installée depuis peu dans le secteur des émissions d'hyper-fréquences..."
6. Protection spéciale ultra-sons "U" (11/11/71): "Un groupe d'hommes semble avoir réussi à mettre au point un système électronique qui permet d'écouter, à longue distance, à travers les parois les plus épaisses. Les gouvernements européens qui ne peuvent pas protéger leurs conversations les plus secrètes sont très inquiets. Le B.I.P.S. est chargé de neutraliser ce système d'écoute particulier et redoutable..."

Deuxième série (1974)
7. Le dernier rempart (23/02/74): "Le président du B.I.P.S. Courtenay-Gabor, convoque Yan et Barbara à la suite d'un fait étrange. Après un banal sondage effectué en France, sur les conditions de vie et le climat politique, on a pu constater que dans une ville de la banlieue parisienne, Surville, les habitants ont répondu aux enquêteurs que tout allait bien. Alors que dans le reste du pays la réponse était très nettement à l'opposé…"
8. Le cabinet noir (02/03/74): "Courtenay-Gabor annonce à ses deux agents qu'on lui a confié presque clandestinement le dossier " Meurtres sans raison dans les salles de spectacles ". Cinq crimes ont déjà été commis. Yan et Barbara sont chargés de se rendre tous les soirs dans des établissements publics dans l'espoir d'assister au sixième meurtre et de pouvoir ainsi remonter la filière. Au bout de plusieurs jours, alors qu'ils assistent à un spectacle de cabaret, ils sont témoins d'un crime. Yan se présente comme médecin et s'empare des papiers de la victime…"
9. Les hommes volants (09/03/74): "Yan Thomas et Christa, sa nouvelle assistante, qui remplace Barbara hospitalisée à la suite d'un lavage de cerveau, sont envoyés en Finlande dans la région de la Saima. Depuis quelques jours, les journaux relatent des récits d'apparition de soucoupes volantes. L'émoi règne dans les bourgs et dans les campagnes. En arrivant dans la région, Yan et Christa se font passer pour des profeseurs de lycée passionnés de soucoupes volantes. Ils installent leur tente dans un pré…"
10. Meurtres à distance (16/03/74): "Le B.I.P.S. a été saisi d'un dossier établi par le service des télécommunications de la Marine et non résolu. Des expériences de navigation sous la banquise, en sous-marin atomique, se déroulent depuis quelques temps. Le bâtiment reçoit des instructions par l'intermédiaire d'un homme qui correspond, depuis son bord, avec un homme à terre, à plusieurs milliers de kilomètres de là (*). Après des débuts concluants, la communication a été faussée par une sorte de court-circuit. Quelle en est la cause ? Yan et Christa sont chargés de trouver la réponse à cette question." (*) : Rappel l'histoire des pseudo-expériences télépathiques à bord du sous-marin atomique américain "Nautilus", relatée par Gérald Messadié dans le mensuel "Science et Vie" n°509 de 1960).
11. Alerte au Minotaure (23/03/74): "Sur un champ de courses, le docteur Lauret et sa fille suivent des yeux leur cheval qui participe à la compétition. Tout à coup, alors qu'il n'a jamais gagné une course, il part dans un galop foudroyant, gagne le prix et meurt. Le docteur Lauret, qui est un éminent vétérinaire, téléphone peu après à Courtenay-Gabor pour lui faire des révélations. Mais il est assassiné dans la cabine téléphonique. Sans leur fournir d'explications, Courtenay-Gabor envoie Yan et Christa au mas des Lauret, en Camargue…"
12. Le créateur de visible (30/03/74): "Le B.I.P.S. a été saisi d'un dossier déroutant. Dans plusieurs pays, des évènements inquiétants se déroulent. Au cours de manifestations contestataires, on a vu apparaître la silhouette de leaders politiques morts depuis longtemps. Dans une important société canadienne de recherches optiques, Barbara et Yan apprennent qu'un chercheur de génie, qui travaillait pour elle, a disparu avec les plans de prototypes d'appareils…"
13. L'effaceur de mémoire (06/04/74): "Au cours d'un procès, le président d'un tribunal de Montréal semble perdre soudain la mémoire. L'audience est suspendue. Peu après, il se suicide dans son cabinet. D'autres évènements du même type se produisant, les autorités font appel au B.I.P.S.. Yan et Barbara reprennent l'affaire du président du tribunal, mais ne débouchent sur rien de plus. Heureusement, un incident télévisé met, par hasard, Yan sur la piste."

Cliquer sur "précédente" ou "retour" pour retourner à la bibliographie.