Mauvaises critiques

 

" Dimitri Savini est au one-man-show ce que l'hypnobiol est à l'insomnie, un souverain remède ! Non seulement l'artiste a réussi cette fois encore à dégoûter son public, le dernier qui lui restait acquis en souvenir d'anciennes performances, mais il a de surcroît vacciné celui-ci contre toute velléité d'y revenir. "

" Grâce à Dimitri Savini, l'ennui profond a obtenu ses dernières lettres de noblesses. "

à suivre...

Cette nouvelle a été publiée dans un recueil collectif intitulé :

"Le poids de l'inachevé "

Editions Funambules, coll. "Nouvelles sur le fil", décembre 2005.(Epuisé)


© ® Auteur : Claude Thomas, texte déposé.

Menu des Nouvelles